• Le cabinet Prosphères ouvre les négociations sur les ruptures conventionnelles collectives

    Nous avons tenu notre 1ère réunion de comité d'entreprise avec le cabinet Prosphères en tant que Président.

    Voici les informations qui nous ont été transmises:

    Au regard de la situation économique de l'entreprise (- 45 Millions d'€ en REX par rapport N-1 à l'international), le cabinet Prosphères a annoncé sa volonté de mettre en place un accord de ruptures conventionnelles collectives (loi Macron).

    Voici le calendrier:

    09/01 à 14h30: 1ere réunion de négociations

    17/01 à 14h30: 2e réunion

    23/01 à 9h30: 3e réunion

    05/02 à 14h30: 4e réunion

    A ce jour, nous n'avons aucune connaissance du nombre de suppressions d'emplois (Fashion Factory, site de Neuville en Ferrain et magasins), ni même quel poste est impacté. Ces informations seront connues lors du comité centrale d'entreprise du 8 janvier 2017.

    La cabinet Prosphères a simplement exposé 3 leviers qu'elle va mettre en oeuvre dés le debut de l'année 2018:

    1/ Sur le plan commerce: Une cliente au cœur de l'entreprise, en adaptant la collection (20% de référence en moins), en optimisant le parc magasin (fermeture), en développant le Web et le chiffre d'affaires et le resultat dexploitation par le système de fidélité.

    2/ Sur le plan organisation: Transformation managériale (transversalité, dimension internationnale, responsabilisation, autonomie et agilité des équipes) et réduction des coûts de fonctionnement.

    3/ Sur le plan social: Adaptation de la taille des fonctions supports.

    Le rôle de la CGT Pimkie est de défendre le maintien de l'emploi.

    N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d'info.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :