• INTÉGRATION DES PRIMES AU SALAIRE

    Rappel : La CGT Pimkie est le seul syndicat à ne pas avoir signé l’accord.

    Conseil CGT : Afin d'être sûr de faire le bon choix, calculez la moyenne par mois de la prime que vous avez touché durant le 1er semestre 2018. Si vous aviez en moyenne plus que la somme que l'on vous propose d'intégrer, ne signez pas l'avenant car vous avez de grande chance de toujours toucher cette prime dans le futur. A l'inverse, si la somme calculée est bien en dessous, signez l'avenant pour intégrer cette somme au salaire.

    Fixe complémentaire de cote : La CGT Pimkie conseille aux RM et RA qui bénéficient d’un fixe complémentaire de cote, de réclamer, en urgence,  2 avenants différents en faisant la demande par mail à « remunerationfr@pimkie.com », même si vous avez déjà signé un seul avenant, en indiquant que vous n'aviez pas l'information du droit à 2 avenants. 

    Contestation devant le tribunal de grande instance : Cela permettra aux salariés, qui n'ont pas eu l'information de l’existence de 2 avenants (Fixe complémentaire de cote et P.O.M/P.A.I ) ou qui ont signé un avenant en cas de mutation ou de promotion, de faire valoir leurs droits, si nous gagnons.

    ACOMPTE 13e MOIS

    Suite à la dénonciation du syndicat FO de sa signature, l’acompte 13e mois ne se transforme plus en « prime de juin » en 2019. 

    Good news : La direction aurait pu au travers de cet accord imposer l'intégration mensuelle de cet acompte au salaire. Une bataille de gagnée, car aucun salarié ne voulait perdre ces 40% en juin.

    PRIME D’INTERESSEMENT

    La direction a fait le choix de ne plus avoir d’accord d’intéressement pour l’année 2018. 

    Des négociations vont s’ouvrir, afin d’avoir un nouvel accord à partir de janvier 2019.

    REMISE PERSO

    Il est possible de cumuler la remise seulement pour les soldes. Un droit en moins ! La touche « 37% » a disparu de la caisse, mais vous en avez toujours le droit, en passant la carte de fidélité Pimkie. Attention, certain problème informatique ne déclenche pas les 37%, lors du bipage de la carte de fidélité.

    PLAN DE DEPARTS VOLONTAIRES

    Nombre de départs : 70 sur 208

    Magasins fermés : 17 sur 37 (Paris Ermont, Grenoble Grenette, Calais CV, Strasbourg Baggersee, Paris St Brice, Metz Semecourt, Paris Claye Souilly, Marseille Aubagne, Avignon Mistral, Saran CC, Bergerac, Mont st martin, Bordeaux Lormont et Nantes Saint Sébastien)

    Vente des 22 magasins et du siège international : Une promesse de vente a été signée avec la foncière NODI (Mulliez),  pour un prix net de 46,4M€, qui sera encaissé le 30 novembre.

    Les loyers coutent 2,8 M€ par an.

     


    votre commentaire
  • La CGT Pimkie est le seul syndicat à ne pas avoir signé l’accord sur l'intégration des primes au salaire.

    Afin d'être sûr de faire le bon choix, calculez la moyenne par mois de la prime que vous avez touché durant le 1er semestre 2018. Si vous aviez en moyenne plus que la somme que l'on vous propose d'intégrer, ne signez pas l'avenant car vous avez de grande chance de toujours toucher cette prime dans le futur. A l'inverse, si la somme calculée est bien en dessous, signez l'avenant pour intégrer cette somme au salaire.

    Fixe complémentaire de cote : La CGT Pimkie conseille aux RM et RA qui bénéficient d’un fixe complémentaire de cote, de réclamer, en urgence,  2 avenants différents en faisant la demande par mail à « remunerationfr@pimkie.com », même si vous avez déjà signé un seul avenant, en indiquant que vous n'aviez pas l'information du droit à 2 avenants. 

    Contestation devant le tribunal de grande instance : Cela permettra aux salariés, qui n'ont pas eu l'information de l’existence de 2 avenants (Fixe complémentaire de cote et P.O.M/P.A.I ) ou qui ont signé un avenant en cas de mutation ou de promotion, de faire valoir leurs droits, si nous gagnons.

     


    votre commentaire
  • Voici les dernières news de votre comité d'entreprise...

    Pas toujours sympathique..!

    Intégration des primes pour les salariés des magasins (P.O.M, P.A.I et fixe complémentaire): Alors que la direction s'était engagée à ce que le choix d'intégrer ces primes ne soit pas "un tout", elle décide de revoir sa copie et impose au salarié d'accepter le "package" ou rien. Cela change tout, car selon la situation, il est intéressant d'intégrer le fixe complémentaire mais pas la P.O.M et inversement. Nous appelons les signataires de cet accord a dénoncer le non respect du contenu de l'accord.  

    La CGT avait refusé cet accord et elle ne le regrette pas aujourd'hui...

    Noel 2018: Les cadhocs à 120€ sont reconduit pour l'année 2018. Pour en bénéficier, il faut avoir 3 mois d'ancienneté continue entre le 15 juin et le 15 septembre 2018 et être présent le jour de la distribution (Le 26 novembre 2018).

    Pour plus d'information, contactez nous!

    Prélèvement à la source: Une fiche explicative sera jointe au bulletin de paie de novembre 2018. 

    N'hésitez pas à nous contactez pour toute information sur le sujet.

    Vente des 22 magasins et du siège international (Fashion Factory): La promesse de vente a été signée avec la foncière Nodi pour 46,4 millions d'€, avec un encaissement des sommes le 30 novembre 2018. Pimkie s'est engagée à faire certains travaux, à hauteur de 1,2 millions d'€. Dans le cas contraire, cette somme sera débitée de la valeur de la vente (46,4 millions d'€). La valeur des loyers redevables à la foncière Nodi sera de 2,8 millions d'€ et la durée des baux est de 10 ans. 

    La CGT est colère, car cette foncière Nodi appartient au Mulliez (nos actionnaires)!! Quitte a récupérer 46,4 millions d'€ cash et 2;8 millions d'€ de loyers par an, nos actionnaires auraient pu investir pour le maintien de nos emplois!!

    Pimkie Le Havre: Le magasin est en sursis pour 1 an, suite à la négociation du bail avec le propriétaire. Un challenge pour la direction... Une forte pression pour l'équipe qui doit remonter les résultats du magasin... Faut-il avoir la bonne collection pour y arriver... 

    La CGT Pimkie apporte tout notre soutien à l'équipe!


    votre commentaire