• Ci-dessous les revendications concernant la création du poste de 1ère vendeuse que la CGT Pimkie présentera à la direction lors de la réunion du 17 février à 13h30

    Mesures générales :

    ·       Prime de remplacement dés le 1er jour (plus de délai de carence de 3 jours)

    ·       Si le(la) RA, le(la) RM et/ou le(la) vendeur(se) référent(e)  sont absentes : 2 vendeurs(ses) doivent remplacer l’encadrement

    Si pas de RA dans le magasin :

    ·       vendeur(se) référent(e) à 35h? si il(elle) le souhaite

    ·       Prime de remplacement : 16€ par jour

    Si  RA dans le magasin:

    ·       Prime de remplacement : 14€ par jour


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, les organisations syndicales ont rencontré, de nouveau, la direction Pimkie, avec nos avocats respectifs, afin de mettre sur papier les garanties pour les salariés de la logistique transférés à la société Log's le 1er mai 2020.

    On était proposé par la direction: une garantie d'emploi pour 3 ans, le site de la Martinoire sur Wattrelos comme lieu de travail durant 3 ans, le maintien des temps partiels pour les salariés l'ayant chez Pimkie, la gestion des dossiers administratifs pour les salariés dans le PDV, la prise en charge des frais de gestion pour la prime de participation, la mise en place d'un CSE au plus tard en mai 2021, une prime de transfert de 4000€ (proratisée au temps de travail), l'engagement que Log's ouvrira les négociations d'un accord avec les nouveaux délégués syndicaux, pour définir quels seront les droits maintenus pour les anciens salariés Pimkie (congés d'ancienneté, tickets resto...) et une réflexion sur l'indemnité de départ à la retraite pour les salariés proches de la retraite.

    Certes, ce sont de réelles avancées par rapport au fait que la direction faisait la sourde oreille à nos revendications légitimes pour les salariés...

    Mais, la copie est loi d'être complète:

    - Aucune assurance et donc aucune protection pour les salariés en restrictions médicales d'avoir une adaptation de son poste de travail

    - Aucune assurance d'avoir une formation d'adaptation, en amont, pour que les salariés soient près à prendre leur poste en toute sérénité

    - le maintien des droits (accord, convention collective et usages) durant seulement 18 mois (au lieu de 15 mois). Certes, Log's s'engagerait à négocier un accord avec les nouveaux délégués syndicaux... Mais franchement, pensez-vous que cette négociation va aboutir puisque aujourd'hui, Log's refuse d'acter le maintien de ces droits avec Pimkie (alors que c'est elle qui paie dixit la direction !!)

    - l'absence de visibilité concernant le contrat de frais de santé de log's (part employeur et remboursements)

    - une prime de transfert de 4000€ brut (proratisée au temps de travail) trop faible par rapport à l'entente des salariés (6000€, cf consultation de la CGT PIMKIE auprès des salariés le 6 février) et refusée aux salariés dans le PDV.

    - Et bien sûr, aucun engagement sur le maintien de vos conditions de travail, temps de travail, statut...

    Bref, malgré notre demande de poursuivre les discussions avec Pimkie, cette dernière refuse, considérant qu'elle n'ira pas plus loin dans ses engagements...

    LA CGT PIMKIE RESTE DÉTERMINÉE À OBTENIR DE MEILLEURES CONDITIONS POUR LES SALARIÉS.

    Les élus et l'avocat du CSE viendront vous voir prochainement pour échanger avec vous et répondre à vos questions.


    votre commentaire
  • - Société qui reprend l’activité : Log’S. C’est un groupement d’employeur créé par Franck Grimonprez (Président de la Holding qui détient Log’S). La DRH de Log’S dit qu’il n’y a aucun lien avec la Grimonprez. La P.M.E pour l’activité Pimkie se nommera (LFP= logistique Flux Pimkie). Nous attendons l’organigramme complet et le nom de la holding en question. 

    - Site de la Martinoire (36 000m2): L’activité Pimkie se fera sur 30 000 m2 (15 000 m2 dédiés au stockage géré uniquement par des caristes car obligation d’aller sur 14m de hauteur. 15 000m2 pour l’activité de picking, implan, web…).  Il restera donc une cellule vide de 6 000m2 mais aucun nom ne nous a été donné. 

    - Activités reprises : L’ensemble de l’activité logistique en France, en Allemagne et en Espagne. Un point reste sans réponse concernant le dépôt tissu. Les dépôts en Allemagne et en Espagne ferment.

    - Durée du contrat entre Pimkie et Log’S : 6 ans

    - Flux annoncé : 6600 colis/jour. 

    - Productivité demandée : Nous attendons une réponse rapide de la part de la direction Pimkie. Pour information, cette productivité définit le coût de la prestation Log’s

    - Capacité de stock : 26 300 palettes, ce qui correspondraient à une capacité supérieure de 18% par rapport à la capacité actuelle. 

    - Déménagement : Elle se fera au fil de l’eau du 1er mai au 31 juin pour les 79 salariés Pimkie. pour atteindre 200 salariés sur le site, des embauches sont prévues au plus tard le 31 octobre (date du transfert de l’ensemble de l’activité logistique en Europe). 

    - Entretien individuel : Après la procédure d’information-consultation, Log’S va organiser des entretiens individuels avec les salariés Pimkie, afin d’échanger avec eux.

    - Horaires : Ils sont en cours de réflexion mais la DRH Log’S parle de 3 équipes (5h-13h, 13h-20h et une équipe de nuit). L’équipe de nuit se ferait sur la base du volontariat. Nous ne savons pas si les 2 équipes de jour s’alterneront d’une semaine sur l’autre. Les samedis seraient aussi sur la base du volontariat.  Nous avons demandé d’avoir la réponse au plus tard le 29 janvier

    - Transport en commun : 2 lignes de bus pour accéder au site

    - Clause de mobilité chez Log’S : La clause de mobilité des salariés Log’S est de 50km, mais la DRH de Log’S dit qu’elle ne l’imposera pas aux anciens salariés Pimkie. 

    - Convention collective applicable : Transport 

    - Métiers existants chez Log’S : Préparateurs de commande, caristes, chefs d’équipe, responsable d’exploitation, directeur de site et une équipe administrative avec des assistantes. Il y aura un directeur de pôle qui est rattaché au siège Log’S à Lesquin. Le métier de « chef de groupe » n’existe pas et ne correspond pas aux compétences demandées au responsable d’exploitation. 

    - Equipe d’encadrement pour l’activité Pimkie : 1 directeur de site, 2 responsables d’exploitation, 3 chefs d’équipe. 

    - Postes aménagés : Les postes de Web et d’autres postes pourraient être créés pour répondre aux spécificités existantes chez Pimkie. Pour cela, la DRH de Log’S souhaiterait avoir les fiches d’aptitude des salariés ayant des restrictions médicales. La CGT n’est pas d’accord pour que ces fiches soient transmises, sans avoir l’accord du salarié. 

    - Politique sociale chez Log’S : Pour le moment il n’y a rien. Un DRH a été embauché  il y a 4 mois (elle travaillait à La redoute), qui souhaite développer cette politique (en autre selon ces mots : le travail handicapé, la mobilité, la modulation des contrats à temps plein). 

    - Date de paiement des salaires : le 29-30 de chaque mois

    - C.S.E : Des élections seront organisées sur le périmètre LFP, c'est-à-dire les 200 salariés (79 ex-Pimkie et les nouveaux embauchés)

    - Mesure sociale exceptionnelle : Une prime de transfert de 1 mois de salaire de base, proratisé selon le temps de travail et les absences survenues entre le 1er mai et le 31 aout (hors congés payés). La CGT demande une revalorisation de cette prime car elle est trop faible

     


    votre commentaire
  • Le 1er stand up meeting de la nouvelle direction Pimkie s'est déroulé le 17 décembre 2019, sur le siège de la Fashion Factory.

    Et là... Stand up pour de vrai ! L'ensemble des participants sont restés debout, pendant presque 1h, face aux intervenants.

    Après la présentation des chiffres Pimkie France et internationale, nous avons eu la présentation des résultats de l'enquête d'opinion, du profil de la cliente Pimkie et de la marque.

    En voici un bref résumé:

    - Résultats: au delà d'un bon mois de novembre en terme de marge, le chiffre d'affaires et la marge au cumul restent négatifs. L'Allemagne et l'Italie sont les pays les plus en négatifs.

    - Le budget 2019: c'est clair, il ne sera pas atteint au 31 décembre 2019...

    - Le budget 2020 à été présenté et validé par les actionnaires. Nous ne connaissons pas encore le contenu. Par contre les objectifs clairement affichés 2020 sont d'améliorer la marge en limitant les décotes. Cette douce chanson que nous entendons depuis 1 an... 2 ans... 3 ans... Bref, depuis longtemps! 

    - La direction a affiché sa volonté de développer sa politique d'affiliés (2018: 76 / 2019: 82), en rappelant la poursuite de la fermeture des succursales (magasin pimkie en propre 2018: 540 / 2019:511).Ça c'est dit...

    - Enquête d'opinion interne: c'est la douche froide pour la direction qui a annoncé que la note donnée par les salariés est en baisse, particulièrement pour les magasins. Comme c'est bizarre... La direction pimkie ne s'y attendait pas ?? À force de tirer sur la ficelle, elle casse ! Le NPS est de 58 (-12 points/objectif et -16 points/2018). La sanction est donnée ! Seule la Fashion Factory améliore sa note, avec NPS à 39, tout de même à -31 points/objectif.
    - 5 profils cliente ont été déterminés, en se basant sur les achats via la carte de fidélité. Une stratégie de conquête de chacun des profils à été présenté, reste à savoir comment on va les mettre en œuvre en magasin...
    - La marque: le grand sujet que tout le monde attendait... Après avoir repris son souffle, en se disant ca va être époustouflant... La direction rappelant: on arrête les grandes phrases pour rien dire et on rentre dans le concret (youpiiiiii... Enfin !!!). Et bien là... La révolution... C'est... Pimkie sera la marque du 100% rien à jeter, faisant de Pimkie non plus l'enseigne Fast Fashion mais Eternal Fashion... Ça c'est du concret, c'est le moins qu'on puisse dire
    Oupps, on oubliait... Le final ! Nous allons être l'enseigne du "verre à moitié plein" (à l'opposer du verre à moitié vide, bien sur). Et l'appel du jour est: "Tous les salariés Pimkie doivent être guidés par cette philosophie." lol... Ben, allez dire ça aux salariés de la logistique qui vont être vendus à Grimonprez !!"

    votre commentaire
  • Poste de 1ere vendeuse : 

    - La direction a confirmé que ce poste est ré-ouvert en soutien à l’équipe encadrante. Par contre, nous sommes toujours en attente de leur fiche de poste et de leur rémunération. Cherchez l'erreur...

    - Dans tous les cas, la direction affirme que ce poste ne remplacera pas l'absence de poste de RA . Pour la CGT Pimkie, cela reste à voir...).

    - La direction a ajouté une nouvelle information: Il sera possible d'avoir une 1ére vendeuse dans certain magasin où il y a une RM et une RA.  

    - Les 1éres vendeuses continuera à toucher les avenants lors du remplacement de la RM ou de la RA.

    Gréve nationale: 

    - Pour les magasins impactés par les mouvements de grève de transport, la direction prendra en charge les UBER, pour les salariés dont la présence est indispensable a l'activité du magasin (ouverture et fermeture). Une validation de l’ADR est bien sur nécessaire.

     

    - Concernant les fermetures anticipées, l'ADR, en lien avec l'encadrement du magasin prendront la décision.

    Remontés sur la collection capsule:

    - Stéphanie Durand a été choisie après des tables rondes avec les clientes Pimkie.

    - Malgré le manque de stock, qui était volontaire pour créer l’envie chez la cliente, la collection a un bon début (5% des ventes).

    - Le coût total de cet événement (Event, collection, rémunération influençeuse) est de 105 000. Et comme vous vous en doutez, la plus grande part du coût est dédiée à Stéphanie Durand...

    Fermetures anticipées du 24 et 31 décembre :

    - La fermeture pour les CV est autorisée à partir de 17h.

    - Pour les centres commercial, la direction explique que le magasin doit se caler aux horaires du centre.

    Point sur l’enquête d’opinions collaborateurs : 

    - La participation globale est  à 48% (3 points en plus par rapport à N-1).

    - Concernant la participation, dans le réseau il est à 49,66%, dans le dépôt à 43,48% et ai siége (Fashion factory) à 77%. Impatient de découvrir les résultats de cette enquête...

    Point chiffre : 

    - Bonne nouvelle ! La France fait de la marge (+6%) avec un chiffre d'affaires à +2,5% par rapport à N-1, en novembre. La même tendance se profile sur Décembre.

    - Par contre les autres pays ne suivent pas cette tendance. 

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique