• La réunion sur le projet de fermeture du magasin de Pimkie Rivoli s’est tenue le 11 octobre.

    La fermeture du magasin est prévue courant novembre, pour raisons économiques.

    La direction a une proposition intéressante de la part d’une autre enseigne pour acheter le fond de commerce et ne veut pas louper cette opportunité qui permettrait de renflouer les comptes de l’entreprise. 

    Lors de cette réunion, les élus CGT Pimkie ont réclamé que ces salariés bénéficient des mesures du plan de départ volontaire (congés de reclassement, supra légales...).

    La direction Pimkie a refusé, mettant en avant qu'elle souhaitait le maintien de l'emploi des salariés Les seules mesures qu’elle accepte de donner aux salariés, sont celles du fameux accord de clause de mobilité négocié lors du plan de départ volontaire 2018 (bien plus faibles que celle du PDV).

    Sous l'insistance des élus du CSE, qui ont rejoint la position de la CGT Pimkie sur les mesures à offrir aux salariés, la direction a seulement lâché une prime exceptionnelle de 1 mois de salaire (proratisée selon le temps de travail... Ben voyons !!).

    Les élus du CSE ont maintenu leur demande et ont réclamé les mesures du PDV. De plus, le CSE a mandaté 2 élues (Valérie Pringuez et Marie Annick Balcon) pour accompagné les salariés impactés par la fermeture du magasin. 

    Affaire à suite lors du CSE du 22 octobre...

     


    votre commentaire
  • Motion du C.S.E Pimkie


    votre commentaire
  • Les bâtiments de Neuville en Ferrain sont vendus en fin d'année à un promoteur immobilier. C'était attendu car prévu dans le plan de départ volontaire...

    Par contre, le nouveau directeur logistique nous annonce, sans sourciller, en pleine réunion de CSE le 17 septembre, que la logistique Pimkie va déménager, car le promoteur immobilier veut raser les bâtiments !

    Le déménagement se fera courant 2020 et le nouveau bâtiment sera à 15 km maximum des bâtiments initiaux. Ce nouveau bâtiment sera t il automatisé?? Quelles seront les conséquences sur l'emploi...

    Aujourd’hui, la direction Pimkie ne veut pas présenter, aux élus, les pistes existantes pour reloger les salariés de la logistique et tente de nous faire croire qu’elle n’a aucune idée sur le futur emplacement. Malgré nos interrogations, elle persiste à ne rien vouloir nous dire et refuse de mettre le CSE dans la boucle de ce projet ! 

    Conséquence, les rumeurs circulent, entraînant l’inquiétude des salariés.

    Que cela cache-t-il encore…

    Nous vous tiendrons au courant de l’avancement du dossier…

     


    votre commentaire
  • En a peine 3 ans, nous avons changé 4 fois de Directeur Générale ! 

    Une chose est sûre, Beatrice Lafon n’est pas partie pour raisons personnelles… Elle a été tout bonnement remerciée par JC Garbino ! On comprend mieux l’annulation du town hall meeting prévu le 18 septembre…

    Elle est remplacée par un ancien de chez Pimkie (Yann Hinsinger) qui prendra ses fonctions à partir du 7 octobre.

    La route tourne... la politique antisociale initiée par Béatrice Lafon depuis plusieurs en serait elle la raison...

    Depuis, les nouvelles pleuvent et ne s'arrêtent plus!

    - Les dépôts logistiques de Neuville en Ferrain vont être rasés courant 2020, suite à la vente des bâtiments à un promoteur immobilier...

    - la vente des bâtiments Pimkie en Espagne 

    - la fermeture du dépôt fédéral (Fed2) à Strasbourg 

    - et une très mauvaise nouvelle pour l'un des magasins "vitrines" de la chaîne Pimkie: la fermeture de Pimkie Rivoli ! Alors qu'il ne faisait pas partie des 37 magasins prévus dans le PDV.

     


    votre commentaire
    • La direction a annoncé qu’elle allait généraliser la fermeture des magasins en centre commercial avec une seule salariée. La CGT trouve cette décision dangereuse pour la sécurité des salariés. De plus, la direction a-t-elle réfléchi aux conséquences en termes d’organisation du travail lors de la fermeture (clôture de caisse, ménage…).

     

    • Pour des questions de coûts, la direction a réduit la plage horaire de l’astreinte informatique (8h30 à 20h). Au-delà de ces horaires, il n’y a aucun service à disposition des magasins qui ferment après 20h ou qui ouvrent le dimanche, sous prétexte qu’il n’y a pas assez d’appel. Malgré l’insistance de la CGT Pimkie à remettre l’astreinte jusqu'à 21h et le dimanche, la direction ne veut rien entendre…

     

    • La direction a avoué qu’elle se donnait la possibilité d’utiliser des remontées clientes, via le NPS, pour sanctionner un salarié !! 

     

    • Les avenants de remplacement sont bien la règle et doivent être fait à toutes les vendeuses qui remplace une RA. Quand une vendeuse remplace un RM, un avenant doit aussi être fait mais il faut l’intervention de l’ADR auprès du service paie. 

     

    • Tout salarié a la possibilité d’évoluer dans son propre magasin. 

     

    • Depuis plusieurs semaines, le poids des colis dépassait les 15 kg. Le paramétrage informatique a été fait et le problème est résolu. 

     

    • La prise de congés pour événement familiale ne doit pas être perdue s’il tombe le jour de repos fixe. Ex : Naissance d’un enfant (3 jours) un samedi : Le salarié prend son 1er jour le samedi, le dimanche est son RH et prend ses 2 jours restants le lundi et le mardi suivants.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique